Audray Lafortune

Bsc., infirmière clinicienne, stomothérapeute, PSCC(C)

Quebec

Je m’appelle Audray Lafortune. Je suis infirmière depuis 2010 et stomothérapeute depuis 2018. J’ai commencé ma carrière dans les soins aigus en cardiologie et pneumologie, avant de faire la transition vers les soins à domicile. Ma passion pour les plaies s’est développée aux soins à domicile. Suite à un changement d’employeur, j’ai eu la chance de remplacer la stomothérapeute pendant un congé maladie. J’ai été agréablement surprise des compétences, des défis et de l’autonomie que ce domaine pouvait m’offrir. Que dire des stomies, j’ai appris que ce domaine, si peu connu du restant des infirmières, était mon chouchou!

J’ai été chanceuse d’avoir un poste dans l’équipe de stomothérapie en 2016, ce qui m’a poussé d’aller faire mon cours. À la fin de mon cours, ma collègue et moi, nous nous sommes données le défi d’aller chercher notre certification canadienne.

Mon hôpital est un centre régional d’environ 300 lits de soins aigus et 200 lits d’hébergement, en plus d’une clinique ambulatoire de plaies et stomie. Ma pratique est seulement en plaies et en stomie. Nous avons de très bonnes relations avec une variété de spécialistes, ce qui nous permet d’avoir une clientèle très diversifiée malgré notre statut de centre régional.

Je suis déjà impliquée dans mon association provinciale en tant que trésorière et j’ai eu la chance d’être préceptrice à quelques reprises. Je suis parfaitement bilingue et je crois que nous devons avoir une représentation forte de chaque région pour bien exposer les réalités vécues sur le terrain. J’espère apporter de nouvelles idées et je crois que nous devons travailler davantage sur la transmission de l’expertise aux nouvelles stomothérapeutes considérant le manque de soutien et de personnel dans les équipes sur le terrain.


My name is Audray Lafortune. I’ve been an RN since 2010 and a NSWOC since 2018. I started my career, as many people do, working in the hospital on various medical floors. It was the switch to home care that led me to discover my interest in wound care. A switch in employment, landed me a remplacement on the NSWOC team and from there I discovered a passion. For many the work of the NSWOC team is mostly unknown, but I discovered a field of great autonomy, highly competent nurses and daily challenges to make patients' lives better. Thankfully, I was able to have a part-time position with the promise of doing the institute's WOC program. Upon completion, my colleague and I decided, as a challenge, to get our Canadian certification.



My hospital is a regional hospital with 300 acute care beds and 200 long term care beds. We also have an ambulatory clinic for wound and ostomy care. We have a great working relationship with multiple specialists, which means we have a very diversified clientele.

I am already a member of the executive committee of my provincial association, but I would like to be more involved with the national association. I am perfectly bilingual and am open-minded, making me an ideal candidate. I believe a strong regional representation within the national association is fundamental to understand and represent the similarities and differences in each region of the country. I also hope to promote the transfer of NSWOC expertise to the next generation of NSWOCs in a difficult health care system where there is little mentoring and a lot of staff shortages.

Audray Lafortune